Quelques cartes postales ...

j'ai parfois envie de laisser une trace de ma vie, sur la vie. Photos, textes, coup de cœur, colère, joie, printemps, été, automne, hiver, seront mes cartes postales à venir.

07 novembre 2010

« C'est pas un cygne de rivière, c'est un signe des temps »...

Vous vous souvenez sans doute un de mes précédents articles, « En attendant l’automne ». Je m’étais amusée à jouer avec les mots et mes photos « reflets » Depuis, je me suis fait doubler par ses belles couleurs. Si elles sont toujours présentes, je n’ai surpris que le jaune de cette allée.

Il méritait bien un clin d’œil.

_c__LNK_le_3_novembre_2010_ALLEE_ARBRES_JAUNES_1

J’aime beaucoup rester en dessous des feuillages des arbres. Celui-ci avait un agréable rayon de soleil pour illuminer sa parure, atténuant l'humeur changeante du temps.

_c__LNK_le_3_novembre_2010_BRANCHE_ARBRE_JAUNE

Depuis près de quarante ans, la garenne du parc de « mon » château attise ma curiosité. Ce jour-là, j’ai fait fi du mur, cette composition naturelle m’a attirée comme un aimant.

_c__LNK_le_3_novembre_2010_arbres_parc_du_chateau

Quelques jours après cette balade improvisée, les températures printanières aidant, je suis allée retrouver la « capricieuse » Durance et son ciel bleu…

_c__LNK_le_5_novembre_2010_032

Les abords des étangs s'étaient teintés de couleurs plus chaudes. La tiédeur de l’air et la fraîcheur de l’eau apportaient une légère brume, une atmosphère surnaturelle dont je ne me lasse pas.

_c__LNK_le_5_novembre_2010_024

C’est ici que j’ai aperçu une vision de rêve... un signe des temps ?

_c__LNK_le_5_novembre_2010_028

Mais quels étaient ces extra-terrestres qui semblaient s’entraîner à faire de l’apnée ? A moins que…

_c__LNK_le_5_novembre_2010_031

… mais oui bien sûr ! C’était de magnifiques cygnes d’étang !

_c__LNK_le_5_novembre_2010_029

Je vous laisse apprécier la file non pas « indienne », mais plutôt indisciplinée de ces anges ailés.

_c__LNK_le_5_novembre_2010_027

_c__LNK_le_5_novembre_2010__014

_c__LNK_le_5_novembre_2010_017

Je suis revenue détendue et sereine de cette balade. En passant la porte, le téléphone s’est mis à sonner. Ma  « réalité » criait son impatience, mais là, c’est une autre histoire …

© LNK