Quelques cartes postales ...

j'ai parfois envie de laisser une trace de ma vie, sur la vie. Photos, textes, coup de cœur, colère, joie, printemps, été, automne, hiver, seront mes cartes postales à venir.

05 août 2010

« Le Jasmin des poètes »...

J’aime particulièrement le parfum du Seringat ou Seringas, c’est un enchanteur aux fragrances envoûtantes de fleurs d’oranger et de jasmin.

Seringas Philadelphus coronarius… « Le Jasmin des poètes » … je trouve tellement romantique !

Ptolémée II, Roi d’Egypte, portait le joli surnom de Philadelphus …Il a été le premier à être sacré pharaon par Horus, l’un des plus ancien Dieu d’Egypte. J’ai aimé le lien avec Ptolémée II et surtout l’histoire de Horus.Ce dernier est le dieu Faucon, son nom signifie « Celui qui est au-dessus ou Celui qui est lointain. » Horus est le faucon céleste dont l’œil droit est le soleil et l’œil gauche la lune.

En parcourant la toile, j’ai appris que l’on fabriquait des seringues à l'aide des tiges de cet arbuste après les avoir évidé de leur moelle…

S_parateur

La provence est actuellement desséchée à la fois par les grosses chaleurs que nous avons eues depuis fin juin, puis, par le mistral qui a pris la relève depuis quelques jours. Tout est jaune paille et appelle la pluie, la vraie, celle qui rafraîchie le fond de l’air. Certes, nous pouvons à présent « respirer », mais en bonne « ronchonchon », je rêve de retrouver le joli mois de mai, celui où je suis née…

Je vous propose avec ces trois photos de faire un retour sur saison, le printemps en été, des cartes postales que j’ai ressortie avec plaisir.

_c__LNK_seringat_1

_c__LNK_seringat_2

Ce jour-là, le mistral soufflait encore et  toujours, vous avez donc ma main en prime. Obligé de tenir la branche pour arriver à prendre la photo… un équilibre précaire pour un clic !

_c__LNK_seringat_3


28 juillet 2010

Bastidon, Ranch, « Mon Château » ...

De nos jours, il est bien dommage que dans les campagnes de petites habitations disparaissent ou se démolissent alors que le paysage qui les entoure est un véritable paradis.

Certes, à quelques jours près, l'actualité est venue rejoindre mes photos ... le maire de la commune dit que le coin est inondable, c'est sans doute vrai.  Je pense : ni plus ni moins que d'autres endroits très urbanisés...

***

La campagne de Pertuis que j’ai photographié « en juin », ressemble un peu à la Camargue.

Cette « maison cabanon » était sympa, le lieu m’a fait penser à un «mini» ranch de western.

Je ne pouvais passer à côté de « chez moi » sans vous présenter «mon château» qui n’est évidemment pas une « petite » habitation !

Pour une fois ce ne sont pas au loin les montagnes bleues du Luberon vu de mes collines, mais l’inverse.

Qui a dit qu’un petit APN premier prix n’avait pas bon pied, bon œil ? Oups, bon clic, bon zoom ?

© LNK

***

Edit article

Comme me l'a si gentiment suggéré Sebastien dans son commentaire, j'ai testé le noir & blanc sur les photos précédentes.

_c__LNK__cabanon_noirblanc_2

_c__LNK_Ch_teau_de_Meyrargues_vu_de_la_campagne_de_Pertuis_noiretblanc

Aucune retouche, juste un clic « désaturation » pour voir ...

 

01 juillet 2010

Lucie...

Lucie n’a jamais eu besoin de faste pour apprécier sa vie.

Heureusement pour elle, son tempérament rêveur lui permet de se remplir de tous les petits bonheurs offert au gré du temps qui passe.

Le chant mélodieux d’un oiseau, d’un ruisseau…

_c__LNK_juin_2010_ruisseau_2

Quelques fleurs roses, mauves sur le bord d’un chemin lui fait battre le cœur à l’unisson de cette terre qu’elle aime tant.

Le paysage n’est jamais totalement le même, la couleur des saisons, le parfum de l’air, ravit toujours l’incorrigible et contemplative Lucie.

_c__LNK_juin_2010_ruisseau_1

Rien ni personne ne pourra jamais subtiliser et brimer sa bonne humeur en présence de cette nature adorée…

© LNK

Posté par liberte2 à 12:11 - Mes pensées - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 juin 2010

Polo, Flora & les autres...

- Hé ! Psitt, Polo ! Tu peux sortir de ta planque, il n’y a personne !

_c_LNK_mai_2010_all_e_iris

- Je ne comprends pas pourquoi il a peur comme ça ? Ce n’est pourtant pas un jeunot le Polo ?

- Il m’a raconté sa mésaventure. Alors qu’il était bien tranquille à la fraîcheur du soir à conter fleurette à sa petite amie, tous deux ont entendu au loin le tintement de la sonnette d’entrée. Jusque là rien d’anormal. Plus tard, les visiteurs sont arrivés près d’eux. Après les avoir longuement observés, touchés, respirés sous tous les angles, tels des judas, ces énergumènes ont fini par couper la tige de Flora et de plusieurs de leurs voisins !

- Ooooh… ceci explique mieux ses tremblements incontrôlables !

- Non les amis, je ne sortirai pas de mon abri tant que je n’aurai pas constaté de mes propres pétales que le danger est loin.

_c_LNK_mai_2010_IRIS_cach_

S_parateur

Il est bien dommage de ne pas laisser vivre en paix les gens sur leur espace de naissance et de vie… pourquoi vouloir à tout prix les arracher de leurs racines ?

© LNK

Posté par liberte2 à 18:10 - Mes écrits - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 mai 2010

Une fleur blanche pas comme les autres...

Ils pensent tous que je suis simple d’esprit sous prétexte que ma robe est de couleur blanche et virginale.

Loin d’être idiote, j’ai compris au fil du temps bien plus de choses qu’ils ne l’imaginent. Même les fleurs qui m’entourent et qui sont proches disent en souriant au dos de mes pétales :

- La « pauvrette », je la plains, vraiment trop naïve la petite !

Ce qu’ils ne savent pas, c’est que je les observe tous en profondeur depuis longtemps. J’arrive exactement à ressentir leurs sentiments et émotions diverses, bonnes ou mauvaises, au rythme de leur vie, au rythme de leur cœur, au gré de leurs pensées même les plus intimes.

Les plus à plaindre ne sont pas les plus fragiles, mais bien celles et ceux qui ont la carrure et la grandeur d’une intelligence dite supérieure. Ouvrir plus grand et plus fort leurs antennes seraient dans leur vie un véritable électrochoc. Ils se rendraient compte alors de leur reflet.

Je connais mes faiblesses, connaissez-vous les vôtres ?

© LNK

Posté par liberte2 à 11:28 - Mes écrits - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 mai 2010

Une étoile magique...

Le 13 mai a été pour moi une journée extraordinaire, le jardin de Jeanine et Michel à cette saison est la caverne d’Ali Baba. Je ne savais plus où poser mon regard.

Je commencerai par vous présenter aujourd’hui cet arbuste, buisson, je ne sais pas trop comment le nommer, où ces fleurs incroyables me sont apparues comme des étoiles magiques.

_c_LNK_le_13_mai_2010_encolies_arbuste

Aussi jolie d’un côté comme de l’autre,  « l’ancolie » est une fleur dans une fleur, un soleil dans une rose.

_c__LNK_le_13_mai_2010_encolies_macro

Les couleurs explosent comme un feu d'artifice, il y en a même des rouges...

_c_LNK_le_13_mai_2010_encolies_rouges1

...sous le vent elles peuvent parler avec les mains, oups, leurs pétales.

_c_LNK_le_13_mai_2010_encolies_rouges2


Posté par liberte2 à 21:09 - Mes pensées - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 avril 2010

Le cœur au midi...

Lucie se sentait seule et démunie face à son environnement pollué par le bruit. Il en faut parfois peu, quelques personnes de son entourage. Elle avait beau se dire que demain tout irait bien, rien à faire,  trop bruyants étaient ses nouveaux voisins !

Lucie avait essayé de composer avec leurs bavardages, ou plutôt devrait-elle dire leurs disputes à répétition, leurs manières de vivre. Elle espérait que les uns et les autres finiraient par trouver un terrain d’entente, hélas… le calme annonçait toujours une tempête plus importante.

Afin de ne pas perdre la tête, la jeune femme avait pris l’habitude de s’éloigner de sa maison refuge. Solution temporaire, pour quelques heures de calme. Tout de même, elle n’allait pas  s’enfuir à tout bout de champ ! De jour comme de nuit ! Il y avait tant d’années qu’elle était là !

Une profonde tristesse l’envahissait, le découragement, qu’allait-elle devenir ?

***

Quand enfin calme et silence revenaient, Lucie retrouvait alors sa sérénité, ses activités, ses projets.

Demain c’est sûr, elle partirait par les chemins balader !

Une petite fleur ensoleillée veillait depuis des années, tel un ange gardien ancré dans ses pensées. Cette fleurette avait permis à Lucie de toujours garder son cœur au midi...

Copyright © Liberté-NK
Texte & Photo avril 2010

_c_LNK_le_5_avril_2010_pissenlit



Posté par liberte2 à 17:59 - Mes écrits - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 mars 2010

Le choix

La vie nous laisse toujours le choix de suivre ses idées, les convictions qui sont les siennes plutôt que de suivre « le grand troupeau »... au risque de se retrouver seul.

Un proverbe célèbre dit : « il vaut mieux être seul que mal accompagné » .

Ce dernier décrit très bien ce que je veux exprimer. Il est préférable d'affronter la solitude plutôt que de supporter quelqu'un d’antipathique ou d’inintéressant.

Il y a longtemps maintenant que j’ai compris comme cette phrase apparemment anodine ne l’était en fait pas du tout. Je crois d’ailleurs que dès la petite enfance et inconsciemment, j’avais intégré le fait que ce serait un atout majeur afin de pouvoir rebondir rapidement face à toutes les situations de la vie.

Évidemment, je pourrais aussi citer la non moins célèbre citation de l’écrivain grec Esope : «l’union fait la force»

Cela va à contrario de ce que j’écris plus haut et pourtant c’est également vrai. Personnellement je pense : « dans certains cas et encore »… chaque jour qui passe me fait douter de la véracité de cette fameuse « force », elle peut réserver de grosses surprises.

L’individualisme, l’égoïsme, l’égocentrisme j’en passe et des meilleures, font qu’à notre époque la citation « Ésopienne » perd de son intensité. Ceci se retrouve tous milieux confondus, des plus riches aux plus pauvres, des plus instruits aux plus incultes.

L’éducation, le caractère et la sensibilité de chacun seront les vecteurs essentiels pour basculer d’un côté ou de l’autre.

J’ai fait le choix de la liberté en assumant totalement, ce que je suis, mes pensées, mes relations avec les autres. S’il m’est arrivée de me tromper, je suis humaine, c’était simplement à cause de ma fâcheuse habitude à essayer de faire abstraction de certains aspects négatifs. Ma curiosité et mon désir de chercher à comprendre le pourquoi du comment.

Le choix n’est pas toujours facile, trancher et changer de cap est une décision sage qu’il faut savoir prendre en temps et en heure sans se poser plus de questions…

Le_choix


Posté par liberte2 à 00:16 - Mes pensées - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,