Quelques cartes postales ...

j'ai parfois envie de laisser une trace de ma vie, sur la vie. Photos, textes, coup de cœur, colère, joie, printemps, été, automne, hiver, seront mes cartes postales à venir.

19 novembre 2010

Le printemps en automne ?

Le ciel jouait à saute-mouton, je ne pouvais m’empêcher à intervalles réguliers de relever la tête pour le voir avancer...

_c_LNK_le_12_novembre_2010_050_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_047_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_052_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_053_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_054_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_028_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_019_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_022_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_023_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_021_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_025_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_027_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_031_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_033_copie

_c_LNK_le_12_novembre_2010_032_copie


15 novembre 2010

La vraie richesse...

n’est pas toujours là où nous l’imaginons…

_c__LNK_le_12_novembre_2010_029_copie

_c__LNK_le_12_novembre_2010_030_copie

13 novembre 2010

Paraît-il, l'herbe est plus verte là-haut !

Par ce bel après-midi de novembre, le soleil était au rendez-vous. Je n'ai donc pas manqué de partir par les chemins. La campagne à deux pas, pourquoi se priver de la douce chaleur provençale ?

Certains se souviendront de mes photos de petits cabris prises il y a quelques années, avec l'aimable autorisation de son propriétaire, cela va de soi.

C'est en plein air cette fois que j'ai découvert les « mamans ».  Des milliers de taches blanches éparpillées, je ne savais plus où donner de la tête...

_c__LNK_le_12_novembre_2010_008_copie

_c__LNK_le_12_novembre_2010_012_copie

_c__LNK_le_12_novembre_2010_004_copie

_c__LNK_le_12_novembre_2010_015_copie

_c__LNK_le_12_novembre_2010_014_copie

_c__LNK_le_12_novembre_2010_005_copie

_c__LNK_le_12_novembre_2010_001_copie

Être conscient du bonheur que l'on a aux pieds de ses « sabots » est un grand pas vers la sagesse...

_c__LNK_le_12_novembre_2010_016_copie


Posté par liberte2 à 11:30 - Général - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

09 octobre 2010

La Durance, une « capricieuse » ?

La Durance prend sa source à 2 390 mètres d'altitude, au Pré de Gondran, sur les pentes du « Sommet des Anges ». Jonction de trois communes, Montgenèvre, Cervières et Val des Prés dans les Hautes Alpes. Elle se jette dans le Rhône à quelques kilomètres au sud-ouest d'Avignon, entre le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône dont elle fait office de frontière.



J’ai commencé ma balade au départ de la commune du Puy Sainte Réparade vers le fameux pont aux abords de Pertuis, qui enjambe son lit.

Sur mon chemin j’ai croisé ce barrage, une digue impressionnante, où de nombreux pêcheurs se font plaisir à venir « taquiner » le goujon. Un bruit incroyable accompagne la cascade qui roule sur les rochers.

La végétation que vous pouvez découvrir au loin en forme de V, était la semaine dernière complètement recouverte par la Durance.

De temps en temps, elle devient toute sage et plus étroite, presque calme…

petit_cours_d_eau

Si l’on quitte la route, en contre-bas, il y a tout le long des petits sentiers ponctués par de gros rochers posés là afin d’admirer et écouter vivre la nature.

bord_de_l_eau_1

Je vous aie présenté la « main » gauche de la Dame, maintenant, passons à sa « main » droite.

Un petit paradis ensoleillé s’est présenté, quelle agréable surprise de découvrir plein de petits canards…

bord_de_l_eau_2_canards

Je dis « petits » car j’étais plutôt loin de l’endroit où ils profitaient comme moi du soleil.


bord_de_l_eau_3_canards

C’est un peu plus avant, que j’ai découvert d’étranges « planètes » au milieu de l’eau.

bord_de_l_eau_4_plan_tes

Toutes les photos de ce bord de la Durance ont été prises en contre-jour, car le soleil de début d’après-midi étincelait de tous ses feux, créant des petits halos dorés autour de la verdure, l’eau changeant de nuance de bleu.

bord_de_l_eau_5_planete

Bien que la Provence commence à se colorer chaque jour d’un peu plus de jaune, de rose, de rouge et d’orangé, j’ai croisé près de la « capricieuse » Durance  plus de vert.

Ces petites fleurettes ressemblant à des pâquerettes qui pourtant sont différentes, m'ont laissée bien interrogative…

petites_fleurs

petites_fleur_macro

Une agréable promenade, où je reviendrai régulièrement. Peut-être aurais-je la chance de voir la prochaine fois les cygnes…

© LNK

28 septembre 2010

Telle une Reine devant son Roi...

Lorsque le vent souffle, « Éole »  tourne, tourne à tire-d’aile, en grinçant de toutes ses pales. Cette dernière ce jour-là, a multiplié tant et tant de tours et de contours, les nuages n’ont eu pour choix, que s’éloigner vers d’autres cieux.


Dame « Éole » face au soleil, telle une reine devant son Roi et son ciel...

_c__LNK_septembre_2010_Eolienne2

_c__LNK_septembre_2010_Eolienne_1

Posté par liberte2 à 13:35 - Général - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 septembre 2010

Coucher de soleil en septembre...

Signe de bienvenue ?

Coucher_de_soleil_1

coucher_de_soleil_3

Posté par liberte2 à 12:57 - Général - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 avril 2010

Josy et ses créations...

Samedi, avant le spectacle dont j’ai parlé sur mon post précédent, je suis allée flâner au petit marché provençal. J’ai fait alors la rencontre de Josy avec qui j’ai sympathisé.

Au fil de notre conversation et de ses explications concernant ses créations, je lui ai proposé de lui faire un clin d’œil sur mon espace.

J’espère Josy que vous pardonnerez la qualité de mes prises de vue, comme vous le savez elles ont été improvisées, sans préparation et mise en valeur.

Je vous présente donc l’artiste en lieu et place de son stand …

Josy1

Josy3

Petite vision d’ensemble.

Josy2_

Josy est originaire d’Eyguières, non loin du village d’Aureille dont j’ai souvent parlé rapport à ma tante Joséphine et mon oncle Eugène, qui ont à leur manière marqué mon histoire.

Son art a été fortement influencé par les paysages qui l’entourent. Peintures sur tuiles, coussins, jolis petits canapés aux tissus typiques bien connus des provençaux, ont le parfum de la région des Baux.  J’ai pu retrouver les couleurs de la nature, chevaux, taureaux, flamands roses et autres.

Je n’ai pu voir l’intégralité de ce qu’elle sait faire, je vous propose de découvrir quelques-unes de ses tuiles.

Tuile_2_copie

Tuile_1_copie

Tuile_3_copie

Tuile_4_copie

      Un canapé miniature rempli de lavande embaumait le stand de son parfum…

Canap__lavande_

Les galettes de chaises et napperons apportaient une ambiance printanière et fleurie…

Tissus_Provence

Ainsi que des poupées « Parisiennes » à la griffe provençale.
(Tissus de Paris & lavande)

Poup_e_1

Poup_e_2_

Depuis son retour de l'île de la Réunion, des poupées aux costumes créoles sont en préparation. Quel sera leur parfum ?

Une vision plus large de ces mignonnettes qui sont en plus très décoratives. Elles étaient accompagnées de grenouilles rigolotes et de petits sacs aux tissus colorés.

Poup_es_Parisienne_et_animaux

Poup_es_Parisiennes_et_animaux2_

S_parateur

Merci Josy pour votre gentillesse ! Peut-être qu’un jour nos chemins se croiseront à nouveau …

Josy_petitformat

25 avril 2010

Joseph d'Arbaud...

Joseph_d_Arbaud

Tous ceux qui ont suivi mon ciel au fil du temps (mon ancien blog en sommeil), se rappelleront sans doute trois de mes photos prises au printemps dernier à l’entrée de la maison du célèbre poète Joseph d’Arbaud « La petite bastide » .

_c_LNK_le_5_avril_2009

 

_c__LNK_le_5_avril_2009_2

_c__LNK_le_5_avril_2009__3

 

Élevé dans l’amour de langue provençale et très respectueux de Frédéric Mistral, le « petit Joseph » en lisant les poèmes de Marie d’Arbaud sa maman, avait de quoi avoir envie de prendre à son tour la plume et écrire.

Il devint manadier, poète, écrivain et journaliste.

Clic ici pour lire mon post.

Je ne savais pas que nous fêterions le 60ème anniversaire de sa mort un an après chez moi… ou presque !

C’est donc hier, 24 avril 2010, qu’une marche a été accomplie de Pertuis (Vaucluse) jusqu’à Meyrargues (13), afin de rendre un digne hommage à l’auteur et poète provençal jusqu’à son lieu de naissance. Étaient présents « le Félibrige », « la confrérie des gardians de la Nacioun Gardiano », sans oublier bien sûr les deux Demoiselles d’honneur représentant « La Reine d’Arles ».

Clic ici pour lire le programme

Après avoir assisté au spectacle de danses et de chants traditionnels, je suis allée au-delà de ma timidité pour obtenir cette photo imparfaite (nouvel appareil photo & émotion …) des deux demoiselles d’honneur de la Reine d’Arles. (Photos de groupe - ICI )

Magali à gauche, et Anaïs à droite, ainsi qu’une dame formidable qui a animé cette journée festive avec beaucoup d'humour « en prouvençau coumo de juste »… en provençal bien entendu !

_c__LNK_Magali_et_Ana_s__demoiselles_d_honneurs_Reine_d_Arles_25avril2010_CB

S_parateur

Joseph d'Arbaud a notamment écrit :

Nouvelles :

1926 : La bestio dóu Vacarès, préface de Charles Maurras.
1929 : La Sauvagine. La Sóuvagino

Romans :

- 1901 : Les Chants Palustres, Li Cant Palustre
- 1906 : Le laurier d’Arles Lou lousié d’Arle (Grand Prix des Jeux Floraux)

Contes :

- La Caraco
- Lou Regret de Pèire Guilhen
- Lou Palangro
- l’Antifo

Poèmes :

- 1920 : Li Rampau d’Aram
- 1906, publié en 1923 : Nouvè Gardian écrit en Camargue.

S_parateur

Un peu dépité de n’avoir pu obtenir un souvenir photographique de Frédéric Soulié (France 3) qui présentait le spectacle de danses et qui est passé tout près de moi à de nombreuses reprises.

F

(c) Photo empruntée au net

J'aime beaucoup l'émission TV régionale « Vaqui » qu'il présentait il y a quelques années, toute en provençal.

S_parateur

Je me suis dit hier soir, que ce samedi avait été bien agréable.

Rendez-vous l'année prochaine... ? ...

S_parateur

Posté par liberte2 à 14:52 - Général - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,